À l’école à pied ou à vélo, je suis capable ! est une initiative de la Ville de Gatineau, développé en 2016.  Venez en apprendre davantage sur la génèse du projet !

La mobilité durable chez les jeunes constitue un enjeu à l’échelle du Québec. Les enquêtes origine-destination du MTMDET (2013) ainsi que l’Institut national de santé publique du Québec (2011) confirment cette tendance. On constate une baisse significative de l’utilisation de la marche chez les jeunes. Ces derniers sont principalement conduits en auto à l’école.

De plus, l’Enquête en Forme menée par Québec en forme et le Centre PROPEL de l’Université de Waterlook a été réalisée en 2010-2011 afin d’établir le portrait de la pratique d’activités physiques et de l’alimentation des jeunes Québécois et d’identifier les facteurs limitants. Celle-ci démontre que près de 50 % des écoliers habitant à une distance suffisamment réduite de leur école pour les déplacements en mode actif sont accompagnés en voiture par leurs parents. Ce comportement est généralement induit par les parents qui préfèrent conduire leurs enfants à l’école et il pose plusieurs problématiques :

– l’augmentation de la part modale de l’auto solo, au détriment des modes de transports durables ;

– l’augmentation de la circulation automobile aux abords des écoles, augmentant considérablement les problèmes de sécurité des déplacements des élèves ;

– la diminution de l’activité physique chez les élèves ayant des répercussions négatives sur leur santé ou encore sur leur concentration en classe.

Une réflexion a été engagée avec plusieurs acteurs de la région de l’Outaouais afin de cerner l’approche la plus favorable à un changement de comportement durable et intégré chez les citoyens pour l’utilisation des modes alternatifs à l’auto solo, tel que les modes actifs. Ainsi, il est nécessaire de cibler les citoyens dès le plus jeune âge afin que les bonnes habitudes de déplacements soient inculquées dans les fondements de leur éducation. En ce sens, en ciblant les écoliers du primaire dans le cadre de leurs déplacements entre leur domicile et leur école, ce projet assurera la formation d’usagers des transports alternatifs à l’auto solo avec des comportements sécuritaires, tout en ayant des impacts positifs sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le court et le long terme. De plus, en ciblant les enfants, une influence est également exercée auprès des parents et de leur comportement en matière de mobilité.

Suite à ces discussions, la Ville de Gatineau lança en 2016 le projet-pilote À l’école à pied ou à vélo, je suis capable ! Ce dernier vise à sensibiliser et informer les parents aux enjeux du transport actif, à former les élèves du primaire à la sécurité routière, à mobiliser les élèves et leurs parents pour qu’ils se déplacent de manière active et à organiser des autobus pédestres. Les résultats du projet pilote étant concluants, la Ville décida donc de développer un projet officiel, accessible à l’ensemble des écoles primaires du territoire et dont la réalisation sera portée par MOBI-O, l’organisme mandataire du projet de 2017 à 2019.